[Avis] ☙ Ma vie en vlog, tome 1 : Qui m’aime me suive !☙ par Emma Moss

☙Synopsis:☙
Fraîchement débarquée des Etats-Unis, Lucy se retrouve perdue dans un nouveau collège,
loin de son environnement habituel et de Morgane, sa meilleure amie.
Comble de l’horreur pour une ado, elle souffre d’un léger bégaiement qui s’amplifie
quand elle est nerveuse… Un incident filmé par la peste de sa classe, Dakota, et Lucy se
retrouve la risée de tout le collège, via les réseaux sociaux…
Ce qui va sauver Lucy et lui donner confiance en elle ? le soutien de ses amis et une
aventure qui va changer sa vie : créer sa propre chaîne Youtube !
Le + : un guide avec des conseils concrets pour créer soi-même sa chaîne Youtube, développé
tout au long de la série.

☙Mon avis:☙

L’ère du temps a changé. (Je me sens comme un vieux dinosaure en sortant cette phrase… mais je suis réaliste, les communications ont évolué). Les adolescents profitent des moyens à leur disposition pour étancher leur vie. Le carnet intime prend une nouvelle tournure, exit le papier, il se déploie sur Youtube, Snapchat et autres réseaux. Il se déploie et s’envole à travers la toile. Lucy en sait quelque chose. L’héroïne déménage des Etats-Unis pour l’Angleterre. Elle quitte tout, dont sa meilleure amie Morgane. Une aventure toute fraîche s’ouvre à elle, nouveau collège, nouveaux amis, nouveaux décors.

Le soucis? La jeune fille souffre de soucis d’élocutions qui lui minent le moral et le quotidien. Sa première journée dévoile à tous ses camarades son trouble. Son bégaiement devient la une toutes les rumeurs des pestes de l’école dont Dakota. Malheureusement, les mots la blessent, et une vidéo de son bégaiement est postée sur Youtube. Les blessures sont profondes. L’âge ingrat dans toute sa splendeur s’étale sous nos yeux de lecteurs.

Pour prendre du poil de la bête, et se remettre, deux nouvelles amies Hermione et Abby soutiennent Lucy. Elles lui proposent d’ouvrir un vlog pour exprimer toutes ses émotions et se dépasser. La jeune fille gagne peu à peu en confiance en elle. Elle s’épanouie. Et réussit à montrer que les différences ne sont pas négatives. Les pestes de Dakota et compagnie n’ont qu’à bien se tenir. L’aventure la transforme.

L’air de rien, Emma Moss touche à des thèmes comme l’amitié, les relations et l’acceptation des différences et l’emploi des réseaux sociaux. Les jeunes sont connectés de plus en plus tôt. L’usage doit se contrôler et s’apprendre. Nuire aux autres n’est pas la meilleure des solutions, mais elle offre son lot de popularité et de dérives. Malheureusement. Le tome peut-être l’occasion de discuter des soucis liés à Internet et son utilisation.

Emma Moss possède un style fluide, agréable, abordable, sympathique et bien dosé, ni trop jeunesse ni trop adulte, un entre deux parfait qui séduira son public. Même la mise en page accentue cette impression. L’héroïne malgré son élocution boiteuse se fait des amis, se créée une nouvelle vie. Elle n’oublie pas Morgane pour autant. Elle dépasse le barrage de son bégaiement pour se sociabiliser. La manière dont s’est amenée est brillante, douce et les petits messages donnent de l’espoir. Ils pourront aider les adolescents timides ou renfermés à sortir de leur coquille.

Au final, Qui m’aime me suive offre une histoire toute en légèreté, parfaite pour se poser, pour se détendre et toucher du doigt un vent frais sympathique et l’odeur agréable de l’adolescence avec ses idées originales, parfois loufoques. Un petit bonheur étonnant, sans vraies surprises mais qui a le mérite de faire sourire. Il séduira les enfants dès 11 ans.

☙Ma note:☙
☙ 8/10 ☙

☙Informations:☙

A partir de 10 ans.
Auteure: Emma Moss
272 pages
Editions Slalom
Date de parution: 15 septembre 2016
Prix: 12,90 euros
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *