[Avis] ☙ Londres la ténébreuse, tome 4, La proie et le chasseur☙ par Bec McMaster

☙Synopsis:☙
Perry a autrefois fui l’emprise du terrible duc de Moncrieff en se faisant passer pour morte. Sous une nouvelle identité, elle a trouvé refuge au sein de la guilde des Engoulevents, dont le nouveau chef, Garrett Reed, éveille en elle une passion secrète. Mais Perry ne peut échapper éternellement à son passé, qui la rattrape bientôt : Moncrieff est de retour. De nombreuses jeunes femmes sont retrouvées assassinées, après avoir été sauvagement violentées. Serait-ce l’œuvre de Hague, l’homme de main du duc, que Perry pensait avoir tué neuf ans plus tôt ?

☙Mon avis:☙
Encore un très bon tome dans la série Londres la Ténébreuse, un petit bijou. Différent dans un sens des précédents, mais il a réussi à me séduire quasiment autant. J’ai été surprise de ne pas voir de baisse de régime. Oui, j’ai un côté étrange, je m’attends toujours à voir une saga que j’apprécie se prendre les pieds dans le plat et finir par terre. Loin de là, ici, la qualité se maintient. Et cela s’avère très agréable et surprenant.

Garrett et Perry ont chacun des qualités. Ils forment un couple qui se développent lentement. Les deux ont su devenir des coéquipiers quand il le fallait. Au fil des années, ils sont parvenus à produire un travail d’équipes habillement mené. La situation change quand Garrett devient le maître de la guilde. Perry cache bien des secrets qui intrigue ce dernier.

L’héroïne est un petit bijou. J’ai adoré son personnage. Une femme forte qui tente de garder la tête hors de l’eau, de survivre, peu importe ce qu’il lui tombe dessus. Elle s’avère fascinante, captivante et touchante dans un sens. Son passé est atroce, ses peurs et ses craintes se comprennent. Malgré tout, elle parvient à protéger les autres, elle est bouleversante. D’un côté, la jeune femme apparaît froide, distante et de l’autre délicate. Sa dualité attise l’attrait de ses charmes. Garrett n’est pas en reste. Il est plus dans l’ombre, les voiles ne se lèvent pas tous sur son évolution au sein de la guilde ni son passé, cependant il possède de nombreux attraits. Leur amour triomphe de tout. Rien n’est simple.

Une suite avec une dose de passion enflammée, de ténèbres, de secrets, une intrigue rondement posée, intéressante et qui donne envie d’avoir la suite. Je suis restée un peu sur le **** à la fin. Rhaaaaa. Je l’avais pas vu venir. Non, c’est quoi ce jour de conclusion? L’auteur joue avec les nerfs de ses lecteurs. En vrai, j’étais tellement prise dans le roman, que je guettais le rebondissement qui clouerait tout. Ca m’a surprise. J’ai apprécié de retrouver tous les protagonistes unis pour renverser le prince-consort.

Au final, un quatrième tome à la hauteur de la série, du très bon, riche et bien rythmé, il renferme un récit captivant, magnifique et prenant du début à la fin. L’auteur a su dépeindre une atmosphère pleine de mystères, avec des rebondissements, une ambiance rétro qui colle merveilleusement à l’univers posé sur le papier. Un vrai régal, frais, divertissant, à dévorer!!!

☙ Merci aux éditions J’ai lu pour Elle pour cette découverte ☙la-proie-et-le-chasseur-par-bec-mcmaster

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
Auteur: Bec McMaster
Traduction : Tiphaine Scheuer
Titre vo: Forged by Desire
Série : Londres la ténébreuse
Volume : 4
Editions J’ai lu pour Elle
Collection : Crépuscule
Genre : Paranormal
Thématiques : Science-Fiction, Fantasy,Steampunk, Paranormal, Période 1900, Romance historique
Date de parution : 07/12/2016
Nombre de pages : 512
Prix: 7,95 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *