[Avis] ☙ Les deux ducs de Wyndham, tome 2, M. Cavendish☙ par Julia Quinn

☙Synopsis:☙
Amelia Willoughby est promise depuis l’enfance à Thomas Cavendish, duc de Wyndham. Comme il tarde à faire sa demande, Amelia commence à être exaspérée par son indifférence. Or un coup de théâtre bouleverse la vie de Thomas : un cousin dont il ignorait l’existence vient de se manifester. Si sa filiation était prouvée, Thomas perdrait son titre de duc. Touchée par son désarroi, Amelia découvre un homme qui a perdu ses repères et sa morgue. Un homme dont elle tombe bientôt éperdument amoureuse. Mais saura-t-il surmonter sa sacro-sainte dignité pour laisser parler son cœur ?

☙Mon avis:☙
Attention, plusieurs notes de l’intrigue se déroulent en parallèle à l’histoire narrée dans le Brigand.

[Avis] ☙ Les Deux Ducs de Wyndham, tome 1, Le Brigand☙de Julia Quinn

Malheureusement, je n’ai pas eu les mêmes étincelles. J’ai été un peu mis en retrait. Je ne sais pas vraiment pourquoi la sauce, n’a pas réussi à me captiver totalement. Le regard s’inverse. Julia Quinn offre dans M. Cavendish une autre vision de son récit. Thomas se dévoile. Le duc apporte sa version de son histoire avec sa fiancée Amélia.

Les liens entre Amélia et le duc de Wyndham, Thomas Cavendish sont dessinés depuis la naissance de l’héroïne. Leurs parents ont contracté un mariage bien avant qu’ils soient en âge de le décider par eux-mêmes. Il faudra un imprévu pour déclarer sa flamme. Les sentiments étaient tapis dans l’ombre depuis des années. Un petit coup de pouce du destin était nécessaire pour les dévoiler au monde.

J’ai le coeur en peu en miettes de me rendre compte que je n’ai pas pour une fois, adoré le style de Julia Quinn. L’idée de présenter la même histoire que celle qui m’avait conquise dans le Brigand vis-à-vis des héros secondaires Amélia et Thomas n’a pas su faire mouche. C’est comme si c’était un copier coller avec juste des petites bribes pour changer des tonalités. Mais sans vraiment avoir les étincelles des oeuvres habituelles de l’auteure, et là, ça fait mal… Si si je vous assure. Car j’ai trouvé Amélia limite énervante. D’accord, elle n’est pas invisible ni insipide, seulement, rhaaaa, elle m’a énervée et parue un poil fade. Bon, pas autant que le Duc. Thomas a tendance à sombrer dans la lamentation de la perte de son titre. Non, là, il tire trop sur les plaintes. Beaucoup trop. Les deux ensembles, les détails ont tendance à tuer le peu de passion présente… Dommage. Dommage. Ils manquent de saveur. Je m’attendais à mieux. Julia Quinn aurait pu s’en tenir à son premier tome. Ce volet est à mes yeux un peu superflu.

Au final, Julia Quinn reste un des incontournables dans la romance historique, même si à mes yeux, M. Cavendish n’est pas le meilleur de ses écrits, il possède assez de charme pour captiver son lectorat. Il est dommage que la séduction n’opère pas totalement. La magie des mots opère malgré les petites imperfections. Laissez-vous tenter, vous craquerez peut-être davantage que moi.

☙Merci aux éditions J’ai lu pour la découverte☙

☙Ma note:☙
🌟7+/10🌟

☙Informations:☙
Titre vo: Mr. Cavendish, I Presume
Auteure: Julia Quinn
Traduction : Léonie Speer
Série : Les deux ducs de Wyndham
Volume : 2
Editions J’ai lu pour elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Romance historique
Date de parution : 03/05/2017
Nombre de pages : 384
Prix: 7,40 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *