[Avis] ☙ Le Roi Arthur: La Légende d’Excalibur☙ par Guy Ritchie

Guy Ritchie avait revisité le mythe du duo Sherlock Holmes et Docteur Watson avec talent et humour. Cette fois ci, le réalisateur s’attaque à la légende du Roi Arthur. Il revisite l’histoire de ce garçon qui devient souverain d’un royaume. Avec une bonne dose de fantastique, de magie, de moments décalés et de visuel à couper le souffle, le film emporte dans un récit captivant.

☙Synopsis:☙
Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

☙Mon avis:☙
Si vous aimez les effets spéciaux, les histoires originales qui sortent du lot, qui se détachent du mythe tout en le conservant, vous risquez de tomber sous le charme de la trame imaginée par Ritchie. La majorité des effets sont réussis. Ils offrent une évasion assez spectaculaire et appuient sur la beauté de la photographie. Les images en mettent plein les yeux. Visuellement, la réussite est là. Guy Ritchie signe un long métrage passionnant qui retient l’attention et happe le regard. Les scènes d’actions se montrent rythmées. Une musique moderne les accompagne tout le long. Pendant toute la durée du Roi Arthur un jeu s’installe décalé, savoureux et dynamique.

La narration semble emprunter les codes de Sherlock Holmes. Elle garde un peps très agréable, limite comique par moments. Les amorces dédramatisent certains pans du récit. D’autres par contre sont un peu superflues voir de trop. L’ensemble est malgré tout plaisant, remarquablement bien mis en scène.

Arthur né dans la richesse atterri dans un foyer gouverné par des dames de petites vertus. Les prostitués élèvent le petit garçon trouvé dans des circonstances mystérieuses avec tendresse et amour. Le héros se forge un caractère, il a oublié son passé. Seulement, un jour, tout revient tel un boomerang. La mémoire devra lui revenir car son destin est d’apprivoiser Excalibur face au roi machiavélique Vortigern (Divin Jude Law). Le traumatisme de son enfance est caché, il l’empêche d’avancer, mais à l’aide d’alliés et de Guenièvre, Arthur domptera les événements.

Charlie Hunnam (the Lost City of Z, Crimson Peak, Pacific Rim) sort du lot dans son rôle d’Arthur. Il lui apporte un charisme, un peu hautain, voyou et bad boy à la fois, tout en ayant un coeur en or. J’ai souri car sa prestance m’a remis Son of Anarchy en tête. Il vole la vedette aux autres comédiens. La lumière est sur ses épaules. Jude Law a un côté surréaliste en roi. J’ai pris un vrai plaisir à suivre leurs aventures. Le combat tient en haleine jusqu’au bout. Et pour une fois, point de romance ne teinte la trame. Simplement un homme qui reprend les rênes de sa vie et suit son chemin.

Au final, pour résumer mes pensées sur Le Roi Arthur: La légende d’Excalibur, un film étonnant. Original. Décomplexé. Un belle surprise. J’ai apprécié les touches de magie. La tournure. La présentation qui fait penser à un conte tout en étant décalé. Intense. Le casting s’avère très sympathique. Le divertissement est au rendez-vous.Parfois un peu long. Mais très bien dans l’ensemble.

☙ Vu en VOST ☙

☙Ma note:☙
🌟8+/10🌟

☙Informations:☙
Titre original King Arthur: Legend Of The Sword
Distributeur Warner Bros. France
Genre : Action, Aventure, Fantastique
Nationalité : Américaine
Date de sortie : 17 mai 2017
Avec Charlie Hunnam, Aidan Gillen, Djimon Hounsou, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law et Eric Bana.
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *