[Avis] ☙ La rose de Greyson Park☙ par Vivienne Lorret

Vivienne Lorret poursuit son attaque romantique avec mon coeur. Son premier tome de la série Les gentlemen de Fallow Hall: A vous pour toujours m’avait conquise et La rose de Greyson Park continue sur sa lancée. Je ne pensais pas tomber autant sous le charme d’un auteur historique après deux romans, j’ai craqué, j’ai fondu, j’ai adoré.

[Avis] A vous, pour toujours de Vivienne Lorret

☙Synopsis:☙
Greyson Park. Pour Hedley, ce nom représente la liberté : grâce à cette demeure héritée de son grand-père, elle va enfin pouvoir échapper à l’emprise despotique de sa mère, et vivre en toute indépendance. Mais c’est compter sans l’intrusion de Rafe Danvers, le fiancé que la sœur de Hedley a abandonné devant l’autel six ans plus tôt. Danvers est farouchement résolu à racheter Greyson Park, qui jouxte son domaine. Et sa détermination n’est pas seulement due à la rancune qu’il nourrit toujours envers la famille de Hedley. Car elle apprend bientôt que Greyson Park renferme un secret qui attise les plus vives convoitises…

La prose admirable de Vivienne Lorret nous plonge dans l’histoire tumultueuse d’une femme qui lutte pour son indépendance.

☙Mon avis:☙

Revenir à Fallow Hall s’avère comme retrouver une bande d’amis, retrouver des personnes qui nous sont chères et nous touchent. Gabriel, Lucan et Rafe, sont trois gentlemen qui ne désirent en aucun cas se marier. Du moins, le pensaient-ils car le destin a son mot à dire. Gabriel est déjà passé du côté des hommes pris, qui sera le prochain?

Rafe a un côté fascinant, être au coeur brisé par l’abandon au pied de l’autel par sa future femme, il est quelque peu compréhensible qu’il ne désire pas retomber amoureux. Si il ne tenait qu’à lui le célibat serait son confident jusqu’à la fin de ses jours. Seulement, sa route croise un événement chez ses voisins de Greyson Park. Plus rien ne sera plus jamais comme avant car sur son chemin Hedley va se dresser.

L’héroïne est un vrai régal, intrigante, mystérieuse, étonnante. Son héritage lui semblait être le moyen le plus prometteur pour gagner sa liberté. Greyson Park était son bien, la promesse d’un avenir rayonnant. La présence de Rafe sur ses terres la titille, la pousse à s’interroger. La soeur de son ex cacherait-elle quelque chose? Les deux héros vont se retrouver lier par un enchevêtrement de circonstances. Rafe a été arnaqué par la mère de Hedley qui lui a vendu Greyson Park.

Heldley s’avère une pépite. Un papillon qui sort de sa chrysalide, douce, attachante, sublime, elle se cache derrière une façade surprenante. Son passé lui a appris à se façonner une barrière. Aux contacts des héros, elle évolue, change et pousse à l’aimer encore plus fort, à vouloir gratter derrière la couche superficielle. Calliope démontre à merveille ce ressenti avec son amitié pour l’héroïne. Magique et très belle, la relation se savoure comme une douceur sucrée. La complicité qui nait entre elle est un bonheur doux et parfait. Dans un autre registre, les relations avec Lucan sont des pépites. Vivement son histoire.

Rafe va lui offrir sa liberté, le voir tomber amoureux, craquer et céder à son attirance est juste irrésistible. Il succombe petit à petit, par touches, par brides, le héros réussit à ouvrir son coeur et à atteindre Hedley. Il est presque dommage qu’il passe dans l’ombre de la jeune femme. Mais ils forment tous deux un couple fantastique. Vivienne Lorret les pose avec un style attachant, fluide, dynamique, très bien détaillé.

Au final, La rose de Greyson Park s’avère un petit bijou, mêlant intrigues et romance à la perfection. L’atmosphère de l’univers des gentlemen de Fallow Hall captive, entraîne dans un tourbillon d’émotions. Des moments magiques ponctuent la lecture. Un délice à s’offrir ou à offrir. Vivement la suite.

☙ Merci aux éditions Harlequin pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙
Coup de coeur

☙Informations:☙
Genre : Romance historique, Romance contemporaine
Série : Les gentlemen de Fallow Hall
Auteur: Vivienne Lorret
Date de parution: 01 novembre 2016
Editions Harlequin
Collection Victoria N°18
Prix: 7,20 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *