[Avis] ☙ La reine du tearling, tome 1☙ par Erika Johansen

☙Synopsis:☙
Au XXIVe siècle, l’humanité a rejeté la technologie pour revenir à une société féodale. Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil aux bons soins de deux serviteurs dévoués, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique est monté sur le trône. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit pour devenir Reine du Tearling.
Bien que de sang royal et en possession du saphir Tear, un joyau doté de pouvoirs magiques, Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge. Une cabale d’ennemis dotés d’armes mortelles complote pour la détruire. Mais Kelsea gagne en force et en finesse, et sa volonté de fer lui attire des alliés, dont la Garde de la Reine, dirigée par l’énigmatique Lazarus, et un mystérieux hors-la-loi surnommé Le Fetch.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Aventure addictive et réjouissante, le Tear nous fait autant vibrer que Westeros (Le Trône de fer), Poudlard ou Panem (Hunger games).

☙Mon avis:☙
La Reine du Tearling d’Erika Johansen pose les bases d’une trilogie prometteuse. Dès les premiers chapitres, le récit emporte dans un univers riche et complexe. Je me suis retrouvée happer par les détails, les personnages et l’ensemble. Mon esprit s’est laissé séduire. Il a apprécié toutes les subtilités de la trame.

Kelsea, l’héroïne est l’héritière du royaume du Tearling. Son enfance s’est déroulée cachée loin du regard de ses opposants. Nombreux sont ceux qui souhaitent sa mort. Nombreux sont ses détracteurs dont son oncle, qui a remplacé sur le trône sa soeur, la mère de Kel. Il refuse de lui céder la couronne. Adieu la tranquilité de son existence, les 18 ans de la jeune fille signe la fin de sa quiétude entourée des livres et des deux êtres qui comptent le plus pour elle. Bienvenue les responsabilités et les conspirations… Plus rien ne sera comme avant. Les fidèles de la Reine bousculent son monde.

Que deviendra Kelsea? Arrivera-t-elle à gouverner? La garde méfiante découvre peu à peu la force de la jeune femme. Loin de se douter de ses talents, de son caractère et de sa puissance, la future Majesté se dévoile. Les hommes qui sont à ses côtés s’avèrent tous captivants. Ils sont l’âme de l’histoire. Leurs regards changent au fil des lignes sur leur héritière. Leur soutien est indéfectible malgré les doutes, les craintes, les hésitations et les aspects étranges de Kel.

L’auteure réussit à faire apprécier par touche son héroïne. Les gardes sont comme le lecteur. Ils deviennent fascinés par cette future reine un peu bizarre, décalée par certains points. L’attachement s’installe doucement, pour ne plus partir. Kelsea pense aux autres avant elle, son coeur vibre pour les autres avant sa propre personne, le Bien est son premier mot.

La reine de Tealing pose un dédale impressionnant de chemins croisant mensonges, trahisons, secrets, alliances, tentatives de meurtres, pouvoirs magiques… loin d’être simple, la complexité des routes est savoureuse. L’attention reste captiver jusqu’au bout. Elle ne décline jamais. Au contraire, l’envie de savoir où tout cela va nous emmener tiraille l’esprit. Beaucoup d’interrogations se présentent. Beaucoup de pistes s’installent. Les protagonistes sont très bien travaillés. Les ficelles sont habilement abordées. Le roman s’avère riche et intense.

Au final, une très belle surprise, surprenante, intrigante, mystérieuse. Vivement la suite.

☙ Lu en ebook ☙

☙Ma note:☙
🌟9/10🌟

☙Informations:☙
Titre original : The Queen of the Tearling, book 1 (2014)
Auteure: Erika Johansen
480 pages
Editeur : JC Lattès
Date de parution: 2 novembre 2016
Collection : Romans étrangers
Traduit de l’anglais par Valérie Rosier
Disponible en numérique: Oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *