[Avis] ☙ La Ferme au bout du monde ☙ par Sarah Vaughan

☙Synopsis:☙
Cornouailles, une ferme isolée au sommet d une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l a préparée à ce qu elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?
Après le succès de La Meilleure d entre nous, Sarah Vaughan revient avec un roman vibrant.

Destinées prises dans les tourments de la Seconde Guerre mondiale, enfant disparu, paysages envoûtants de la Cornouailles, La Ferme du bout du monde a tout pour séduire les lecteursde L Île des oubliés, d Une vie entre deux océans et de La Mémoire des embruns.

Un livre que vous ne voudrez plus quitter. Marie Claire
Bouleversant. Woman Magazine

☙Mon avis:☙

Sarah Vaughan m’a conquise avec sa saga familiale. Dès les premières pages, j’ai succombé au charme magique de son style. Les teintes poétiques glissent sur le papier avec une fluidité désarmante. Petit à petit, le coeur craque. Il se laisse porter par le poids des mots. Direction les Cornouailles, une ferme isolée, plusieurs destins s’y croisent pour le plus grand plaisir du lecteur.

Les instants s’envolent, magnifiques, puissants, émouvants. Le roman touche des sujets captivants comme l’amour, les drames familiaux, les secrets, les non-dits sur fond d’une nature sauvage. Cette dernière permet d’exacerber les sentiments. Elle les rend encore plus fort, plus intense. J’ai eu l’impression de rentrer dans une part intime des héros, comme si un cocon s’installait et m’invitait à rester à côté de lui, doucement avec des marques et des blessures inavouables. Le coeur bat. Le coeur pleurt. Le coeur rit.

Sarah Vaughan entraîne dans un récit alliant la beauté des Cornouailles aride, brute, hostile à celle des existences. Les images décrites transportent. J’ai eu des étoiles dans les yeux. Je n’avais pas envie de quitter cette ferme et ses habitants. Je n’avais pas envie de terminer La Ferme du bout du monde et de tourner la page sur Maggie, Will, Alice, Lucy…

Les vérités se dévoilent par morceaux. Entremêlant plusieurs vies, passant de 1939 à 2014, les liens entre Maggie et Lucy se dessinent. Ils sont sublimes, intenses, percutants et pourtant remplies d’une tendresse infinie. Deux coeurs brisés, deux coeurs amoureux, deux femmes qui alternent des pans de leur quotidien. Les indices énoncent touche par touche les complexités des événements. Sarah Vaughan signe un récit brillant, puissant. Elle parvient à donner vie à des personnages riches, tout en finesse, tout en émotion, l’amour pour chacun d’eux se ressent. Les époques cohabitent avec talent. La séduction opère. J’ai senti venir les secrets, les rebondissements, pourtant, j’ai pris plaisir à les lire. Maggie et Will marquent au fer rouge l’âme. Leur histoire s’avère bouleversante. Accrochez-vous. J’ai eu des larmes, des larmes de rage, des larmes de tristesse, des larmes de regret pour ses deux vies brisées par le destin.

A côté, Lucy m’a moins emportée, seulement, cette femme trompée, a réussi à me séduire par son vécu poignant. Le chemin pour sa reconstruction se savoure, se découvre peu à peu. Une battante dans toute sa splendeur s’étend sous nos yeux. Sa fragilité désarme tout en offrant une nuance douce, fascinante. L’auteur a pris le parti de ne pas sombrer dans les sentiments, et le charme agit d’autant plus.

Au final, La Ferme du bout du monde donne vie à un écrin âpre, sublime, passionnant, riche, séduisant et rempli d’émotions. Les drames du passé renouent les liens et entraînent dans une aventure qui met du baume au coeur. La bâtisse isolée renferme bien des pouvoirs pour avancer et tourner la page.

☙ ☙

☙Ma note:☙
🌟9/10🌟


☙Informations:☙
Auteure:
448 pages
Editeur : Préludes
Date de parution: 5 avril 2017
Collection : Preludes Litteratures
Prix: 16,90 euros

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *