[Avis] ☙ Jamais plus☙ par Colleen Hoover

☙Synopsis:☙
Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux.

Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

☙Mon avis:☙
Colleen Hoover est un des auteurs phares de ma bibliothèque. A de rares exceptions près, je sais que je succomberais à ses titres. Plus jamais avait été une lecture douloureuse en version originale. Douloureuse par son sujet. Douloureuse car nous avons tous un passif, un vécu, une enfance. Nous croisons tous des routes différentes. Certaines teintées de douceurs d’autres de violences. Nous avons tous des sentiers devant nous et derrière nous qui nous forment. Et plus jamais aborde avec délicatesse certains d’entre eux.

Je ne voudrais pas vous dévoiler toute la trame. Je ne voudrais pas tout vous dire. Je voudrais simplement pouvoir coucher sur papier toutes les émotions qui m’ont envahie en rencontrant Lily. Tout ce tourbillon intérieur qui a fait voltiger bien des sentiments. Mon coeur a fondu, mon coeur a vibré, mon coeur a explosé, mon coeur a cédé, mon coeur a pleuré, mon coeur a souri. Mille petites sensations le long de la colonne. Mille petites boules dans le coeur. Mille petits pics dans l’âme. Mille petites portes ouvertes qui entraînent dans un arc-en-ciel différent, plus sombre, plus intime, plus touchant que tous les autres romans de Colleen Hoover.

Je me suis lancée sans chercher à comprendre. Et j’ai davantage savouré ma lecture. J’ai davantage apprécié les nuances, les ressentis, les choix des protagonistes. Mais j’ai surtout eu un immense coup de coeur pour Lily. J’ai littéralement eu envie de l’aimer, de la chérir, de la protéger, de l’aider, de la soutenir, d’être là pour Elle. Ce Elle avec un E majuscule, vous le comprendrez en lisant Plus jamais. Il existe des portes de façades, des portes belles en apparence qui cachent bien des secrets. Des portes qui sont difficiles à quitter. Des portes que nul ne devrait connaître. La violence domestique en fait partie. C’est la seule chose que je vous dirai… Et encore, j’ai hésité. Seulement, je comprends que des lecteurs souhaitent être prévenus avant de plonger.

Que vous raconter? Que la magie des mots possèdent un pouvoir incroyable? Que ceux de Colleen Hoover son irrésistibles? A la fois brutaux et doux? Que ses personnages sont dépeints avec un talent fou? Que si vous décidez de rencontrer Lily, vous risquez de craquer pour elle? Dès le premier regard, l’attention est captivée, subjuguée par cette jeune fille de 15 ans. Dans son sillage, Atlas fera battre le coeur. Même si je regrette beaucoup son manque de présence, je la saisi parfaitement, et avec du recul, je la trouve idéal, très bien dosée. Je les ai adoré. Littéralement adoré tous les deux. J’ai senti un truc avec Ryle. Pas dans le bon sens, comme si un radar à la spiderman me hurlait un gros attention. J’ai compris le cheminement de Lily. Je l’ai suivi les yeux fermés, sans tenter de lui échapper, j’ai apprécié sa force, son caractère, sa douceur infinie, sa manière de voir la vie. Les émotions traversées sont comme une balade dans les montagnes, elles montent crescendo.

Colleen Hoover dépeint ses personnages avec brio, qualités et défauts, rien n’est épargné. Elle les rend crédible, touchant, énervant, frustrant. Sa plongée dans le thème abordée est amenée avec une délicatesse émouvante, toute en finesse, toute en force, toute en petite touche. Insidieusement, le drame s’installe. Les poils s’hérissent. Le soucis se devine rapidement. Le choc, le poids, les remords, les chemins… tout est dans le style addictif propre à l’auteure tout en s’en détachant. Il semble donner une part intime, comme un message de ne pas laisser quiconque vous dire que c’est normal. Pour ne plus voir le destin de Lily se briser, les phrases se forment avec une émotion qui vibre jusqu’au plus profond du coeur. Les larmes coulent. Les étaux se resserrent. L’espoir subsiste toujours et toujours. Le dédale des rencontres, des petits riens qui transforment, qui touchent, qui bouleversent deviennent nombreux. Lily brise le cercle de violence. Lily souffle plus jamais. Jamais plus… deux morts qui en disent bien plus qu’un long discours. L’amour ne pardonne pas tout. L’amour ne permet pas tout.

Le récit se pare d’un voile extrêmement touchant, sans tomber dans le mélodrame larmoyant. Il se fait juste, simple, direct. L’impact n’en est que plus fort, plus intense, plus remuant, plus percutant. Plus jamais est un roman possédant son lot de rebondissements, de surprises, de personnages forts. Un pépite sombre et lumineuse, une pépite qui sort du sentier de Ugly Love, Confess, tout en apportant une pierre qu’il est nécessaire de croiser et de découvrir.

☙Ma note:☙
🌟10/10🌟


☙Informations:☙
Titre vo: It ends with us
Auteure: Colleen Hoover
Editions Hugo Roman
Collection New romance
Date de parution: 11 mai 2017
Thèmes: New Adult, Romance, Romance Contemporaine, Violence conjugale, Amour difficile

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *