[Avis] ☙ D’un coup de baguette tout part en vrille☙ par Angélique Ayraud

La Belle et la Bête est à l’honneur avec la sortie du film live Disney. Vous allez en manger à plusieurs sauces avec mes chroniques pendant encore quelques temps.

☙Synopsis:☙
Parce qu’on a toutes besoin d’un coup de pouce ! Une version décalée et moderne de La Belle et la Bête.

Dans les contes traditionnels, le coup de baguette marque le début d’une vie remplie de joie, d’amour et de bonheur… Mais dans la mienne, cela annonce plutôt l’arrivée d’une multitude d’ennuis. Qui je suis ? Je suis Belle Strange. Oui, vous avez bien lu, mes parents m’ont appelée Belle ! Après m’être fait quasi assommer dans une boulangerie par une vieille dame et sa baguette, ma vie a pris un tournant inattendu. Désormais, je dois composer entre mon patron Sean Beast – aussi attirant qu’agaçant –, son garde du corps sexy et horripilant, ainsi que Gaston, un admirateur arrogant et narcissique ! Heureusement, je peux compter sur le soutien sans faille de ma colocataire… Enfin, lorsqu’elle n’est pas monopolisée par une crise de nettoyage aiguë, ou une réunion pour Acheteurs Compulsifs. Vous l’aurez compris, ma vie n’a absolument rien d’un conte de fées !

☙Mon avis:☙
Angélique Ayraud signe une version du conte de la Belle et la Bête pétillante, originale et moderne. Elle emporte dans une revisitation de l’histoire avec des touches surprenantes et un ton addictif, très plaisant à suivre.

Ici, Belle, 24 ans, est en stage aux éditions Beast, un beau clin d’oeil à son côté lectrice. Un beau soir, elle tombe inopportunément sur son patron M. Beast. Il s’ensuit un ensemble de petits changements qui pousseront les deux héros à se rapprocher pour le plus grand bonheur des lecteurs. J’ai adoré les différences entre les deux personnalités. Belle fraîche, vive, rigolote, à 100% dans tout ce qu’elle entreprend. Son impulsivité va lui coûter quelques ennuis. Savoureux à suivre, mais un tantinet perturbant pour l’héroïne.  Elle cache bien ses sentiments.
Sean Beast lui est plus renfermé, plus sombre, un être grognon, pas franchement agréable aux premiers abords. C’est compliqué de voir toutes ses facettes, à la fois doux et imprévisible. Il titille la curiosité et attire le regard l’air de rien. La Bête a un nouveau visage qui pousse à vouloir le connaître davantage. Les deux protagonistes principaux ne sont pas seuls, ils sont Big B le garde du corps et chauffeur de M. Beast, Sandrine Ion, Sand la colocataire loufoque de Belle pour les accompagner. J’ai eu un gros sourire avec Gaston Brighton, il donne le sentiment d’avoir une forte opinion de lui.

Tous les héros sont fantastiques, très référencés par rapport au conte original, ils sont top à découvrir. Un vrai régal accentué par l’écriture d’Angélique Ayraud. Cette dernière est fluide, addictive, sympathique, savoureuse et teintée d’un humour irrésistible. L’auteure a réussi à faire naître des échanges adorables, charmants, malicieux, hilarants, émouvants entre les protagonistes. J’ai apprécié le mélange détonnant entre sourire et soupirs tout le long de ma lecture. C’était superbe. Un peu comme retomber amoureuse du conte de la Belle et la Bête. Je me suis retrouvée entraîner dans l’intrigue. Je me suis laissée porter par les moments amusants, les rebondissements, les mystères. J’ai fondu. La romance sert de tremplin. Elle est là comme la petite cerise sur le gâteau. Et quel gâteau.

Au final, j’ai lu un récit magnifique, captivant, pétillant, drôle avec une vision surprenante et adorable de la Belle et la Bête. Un petit bonheur à glisser dans les mains des fans du conte. Un roman savoureux pour passer un agréable moment en compagnie de héros craquants. 

☙ Merci à NetGalley et aux éditions BMR pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
385 pages
Editeur : BMR
Date de parution: 17 mars 2017

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *