[Avis] ☙ Blood Father☙ de Jean-François Richet

Mel Gibson est à lui seul la raison pour laquelle j’ai voulu voir Blood Father. Imaginez le en bad boy sous liberté conditionnelle, qui recherche sa fille disparue. Cette dernière revient après des années dans sa vie avec un cocktail d’étincelles.

☙Synopsis:☙
Interdit aux moins de 12 ans
John Link n’a rien d’un tendre : ex-motard, ex-alcoolique, ex-taulard, il a pourtant laissé tomber ses mauvaises habitudes et vit reclus dans sa caravane, loin de toute tentation.
C’est l’appel inattendu de sa fille Lydia, 17 ans, qui va lui faire revoir ses plans de se tenir tranquille…
Celle-ci débarque chez lui après des années d’absence, poursuivie par des narcotrafiquants suite à un braquage qui a mal tourné.
Lorsque les membres du cartel viennent frapper à la porte de John, ils sont loin de se douter à qui ils ont affaire…

☙Mon avis:☙
Un jour, votre progéniture adorée sonne à votre porte avec un paquet de problèmes. Vous faites quoi? Le héros de Blood Father ne se pose pas de questions. Sa fille a fugué pendant son séjour en prison. Il n’avait plus grand espoir de retrouver son adolescente quand elle débarque par surprise sur son paillasson. Adieu le gentil, bonjour le méchant!

Afin de protéger Lydia, John renoue avec son passé. Les armes, les mauvais coups, tout est bon pour la sauver, peu importe le prix à payer. Mel Gibson représente le gros atout du film. Il est juste parfait dans son rôle marginal, brut au grand coeur, les ennemis ne l’effraient pas. Il a un côté paternel imparfait qui fait mouche. Le film se donne un malin plaisir à pointer du doigt une bonne partie de la filmographie de l’acteur. J’ai rien contre, c’est juste déroutant sur le coup. Puis, l’adaptation se réalise.

L’esprit se laisse aller à la revanche posée sur la pellicule. Les scènes d’action s’enchaînent dans une dynamique prenante. Le hic repose sur son point fort. TOUT repose sur Mel Gibson. Le charme, la trame, les rouages, tout. Blood Father n’est existant qu’à travers lui. Il en efface les autres. Dommage. Le drame subit en plus des coupes qui accentue cette impression. L’action met le rugueux héros en avant, on oublie le reste. Erin Moriarty qui interprète Lydia ne sert qu’à enflammer la poudre. Elle est inexploitée.

Au final, Blood Father remplit sa mission de divertissement porté par un héros un peu fou, captivant. Le film part à cent à l’heure. Si vous êtes fan de Mel Gibson vous apprécierez certainement autant que moi. Lâchez-vous, posez-vous et regardez les images en passant outre chercher un drame et profitez de l’action. Pour ma part, ça a fonctionné. 

☙ Merci à SND pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 7+/10 ☙

☙Informations:☙
Date de sortie cinéma: 31 août 2016
en DVD: 18 janvier 2017
Durée: 1h 28min
De Jean-François Richet
Avec Mel Gibson (John Link), Erin Moriarty (Lydia), Diego Luna (Jonah), Michael Parks (Révérend), William H. Macy (Kirby Curtis), Dale Dickey (Cherise), Thomas Mann (Jason), Miguel Sandoval (Arturo Rios), Ryan Dorsey (Shamrock), Richard Cabral (Joker), Daniel Moncada (Choop), Raoul Trujillo (le sicario)
Nationalité Français

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *