[Avis] ☙ Ballerina ☙ par Eric Summer, Eric Warin

☙Synopsis:☙

A partir de 3 ans
Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris…

☙Mon avis:☙
ballerina-affiche
Ballerina offre un spectacle poétique, tout en note douce qui plaira le jeune public. Il est calibré pour séduire les plus jeunes. Par son héroïne rousse, orpheline, rêveuse, adorable, Félicie et son meilleur ami inventeur Victor, tous les ingrédients se placent pour donner vie à un récit attachant. Le rêve de la jeune fille de monter à Paris devenir danseuse entraîne dans un périple intéressant.

Des points m’ont dérangé, la trame semble se couper par moments. Et le langage moderne détonne avec l’époque. La Tour Eiffel n’est pas terminé, nous sommes dans les années 1880, le 19e siècle, calèches et motos, j’ai eu un peu de mal. Le « Battle » crié en est un exemple parmi d’autre. Pourquoi vouloir à tout prix apporter des échanges teintés de mots qui dénaturent le rendu? J’ai aussi eu comme un petit pincement avec les gros plans sur les enfants. Je m’explique. Leurs traits sont sublimes, mais les proportions dénotent avec leur corps et ressortent. Etrange, comme si ils avaient des grosses têtes.

Le scénario s’avère prévisible. Ne vous attendez pas à des rebondissements percutants. Un poil, je dirai candide, peut-être trop. Il présente des petites fails, des idées vite exploitées. La danse demeure rigueur et travail. La vision ici posée s’y arrête un instant dans des scènes intéressantes tout en effleurant le travail réalisé par ses petits rats. Après, c’est compréhensible de ne pas être trop dure dans ses propos, ou ses aperçus vu que les enfants dès 3 ans sont visés par le récit de l’héroïne. Les pas de danse exécutés sont un des gros atouts du film, des purs bonheurs. Les mouvements fluides, aériens sont somptueux à observer. Ils font rêver.

J’ai souri devant la méchante de l’histoire. J’ai cru voir un mélange entre la vilaine de Raiponce et Maléfique avec un soupçon de la belle-mère de Cendrillon. Intraitable, cruelle, elle montre le visage des parents capables de tout briser sur leur passage pour parvenir à hisser leur enfants en haut de l’affiche. Mes enfants ont eu davantage d’envol que moi devant Ballerina. Ils ont souri, apprécié des aspects que je n’ai pas forcément aimé.

Ballerina est un divertissement doux, assez léger, rempli d’humour et d’une belle bouffée d’optimisme, en passant par un joli écrin de danse classique remis à la sauce moderne qui ravira probablement plus les enfants que les grands. Des rêves, de l’amitié, de l’amour, des liens et de l’espoir voilà ce que vous croiserez avec ce mignon film d’animation.

☙Ma note:☙
☙ 7/10 ☙

☙Informations:☙
Date de sortie 14 décembre 2016
Durée: 1h 29min
Distributeur Gaumont Distribution
De Eric Summer, Eric Warin
Avec Camille Cottin, Malik Bentalha, Kaycie Chase
Genre Animation
Nationalités Français, Canadien
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *