[Avis] ☙ Baby Boss☙ par Tom McGrath

☙Synopsis:☙
C’est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !

Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…

Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !

☙Mon avis:☙
Baby Boss est de ces films qui offre un divertissement sympathique rempli de traits d’humour et de petites étincelles qui séduiront les petits comme les grands. Le charme a agi d’une manière différente sur mes enfants et sur moi. Chacun a trouvé son compte dans l’histoire et a eu de nombreux sourires, voir fous rires.

Ici, point de cigognes, de choux ou de roses pour expliquer la naissance des bébés, non ils viennent tous d’une entreprise spécialisée la Babycorp. Les origines sont revisitées, originales et un poil un peu déjantées. Les cadres de la société sont des bébés éternels. Imaginez des cadres miniatures en version costume cravate, couches pour éviter de perdre du temps, des bouilles adorables, les sourires s’installent et restent.

Tim voit son existence bouleverser quand un Baby Boss débarque dans son foyer. Le nouvel arrivant a une mission bien précise, découvrir le secret des employeurs de leurs parents. Les faux frères ont des relations tendues, un peu comme les fratries qui se séduisent et s’apprivoisent peu à peu. L’arrivée du bébé chamboule tout. L’attention des parents, leur amour, leur force, tout se centralise sur ce petit être qui les met à rude épreuve. C’est présenté de façon drôle, comique, parfois un brin réaliste. (Si si un peu la privation de sommeil par exemple… les nouveaux nés sont des miniatures qui demandent beaucoup de soin… Tim doit le découvrir un peu à son détriment…). Puis le côté, le bébé est le chef a une facette hilarante. Avec ses désirs, ses besoins, il prend le dessus et impose son cycle.

Les frères vont devoir collaborer pour parvenir à mener à bien la mission de Baby Boss. Les situations sont parfois cocasses. Certaines ficelles se devinent, pourtant, tout roule, tout passe. En cherchant des informations, je me suis aperçue que l’histoire était tirée d’un roman de Marla Frazee. Si vous cherchez le titre C’est bébé qui commande ! paru aux éditions Père Castor-Flammarion. Le fond se place dans une pseudo réalité qui donne l’impression d’être perdue dans les années 60/70 tout en étant moderne. Le réel et l’imaginaire se relient à la perfection dans des scènes savoureuses. La plupart issue de l’esprit de Tim apporte des touches remplie de tendresse, de peps et de force comique.

Le duo des deux frères ennemis se suit avec délice. Le deux pendants sont complémentaires, ils transmettent assez bien les émotions qui traversent les enfants quand ils perdent leur statut d’être unique aux yeux des parents. Tim est débrouillard, irrésistible, avec une imagination débordante et des idées à la pelle. Baby Boss est plus en retenu, plus cynique, plus adulte. L’un et l’autre sont opposés et pourtant, ils se rapprochent peu  à peu. Les protagonistes qui gravitent autour d’eux sont juste truculent entre les parents, l’équipe de renfort de Baby Boss, le méchant et son frère. Les sourires s’expriment souvent.

Les graphismes sont plaisants, doux et colorés, tout en rondeur comme le monde des bébés. Le design tout simple, tout craquant permet une immersion dans un univers où les bébés craignent de perdre leur place au profit de petits animaux à poils. Les notes de musique de Hans Zimmer et Steve Mazzaro accompagne à merveille les aventures rythmées de des deux adorables et improbables compagnons « forcés ». Laissez-vous entraîner dans un récit qui possède de beaux instants.

Au final, Baby Boss s’avère un film d’animation charmant, inventif, mordant, parfois teinté de clins d’oeil, de remarques caustiques qui pimentent la trame. L’imagination et l’inventivité de Tim emportent dans son sillage avec un vrai régal. Le regard s’attendrie devant ce petit garçon de 7 ans qui refuse de ne plus être le seul  enfant de sa famille, et son statut d’aîné, qu’il embrasse doucement mais sûrement. Un divertissement parfait pour décompresser et passer un bon moment en famille ou tout seul, pour un rayon de soleil. 

☙ Merci à Twentieth Century Fox France pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

Note des Moopys: 9/10

☙Informations:☙
Titre original The Boss Baby
Distributeur Twentieth Century Fox France
Date de sortie 29 mars 2017
Durée: 1h 37min
De Tom McGrath
Avec Stefan Godin, Timothé Vom Dorp, Vincent Ropion
Genres Animation, Comédie
Nationalité Américain
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *