[Avis] ☙ Assassin’s Creed ☙ par Justin Kurzel

☙Synopsis:☙

Interdit aux moins de 12 ans
Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle. Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

☙Mon avis:☙
☙ Assassin’s Creed ☙ par Justin Kurzel me laisse une impression mitigée sur la rétine. Entre grand divertissement et facilité, je ressors perplexe sur certains points. Le film présente de bonnes idées mais la mise en scène et la pratique m’ont bloquées. La première partie jusqu’au choix du héros d’aller de lui même en synchronisation est « très bien ». Je n’attendais pas le spectacle du siècle, ni l’adaptation sublime. Du coup, mon ressenti est peut-être plus complexe et plus critique. Je ne sais pas. A mes yeux, l’oeuvre se scinde en deux grosses parties. Un présentation puis une sur la finalité des actes du héros. C’est cet après avec lequel j’ai eu plus de mal.

Non, déjà, le marquage visuel du souhait du héros pour l’Animus, j’ai souri, j’ai franchement cru que je délirais sur le coup. Je me suis demandée si c’était nécessaire cet effet visuel. Il a cassé le charme de le technologie et des attaches. Le charme s’est rompu. La plastique de Fassbender est plaisante à voir, j’en conçois, seulement, le décalage que ça m’a créée m’a décroché dix secondes. Pourquoi? Je cherche encore l’intérêt de la tenue… Pardon, je focalise sur des détails, sur des petits riens qui paraissent ridicules. J’ai apprécié la partie dans la passé. Excellente, magnifique à suivre. Les combats m’ont fait sourire. Sincèrement, les échanges de coups où les vilains attendent chacun leur tour ont toujours cet effet à me faire rire. J’y peux rien. Je vois mal un vrai truc violent avec des tickets pour taper sur le personnages principaux. Vous je sais pas, moi ça coince. Pourtant le mélange des arts, des poings sur les différents flux temporels étaient prometteurs.michael-fassbender-assassinscreed

Les comédiens offrent des prestations inégales. Brendon Gleeson m’a rendu perplexe… Charlotte Rampling ou encore Jeremy Irons sont mal exploités, voir oublié, leur potentiel se montre du doigt pour rester au stade de l’oeuf. Néanmoins, plusieurs sortent du lot, voir rendent quasiment sublimes les moments où ils interviennent, surtout Fassbender (même si ça pardonne pas tout). La vraie pépite repose sur Ariana Labed, une très belle découverte pour ma part. Une qui m’a mis des étoiles dans les yeux, un vrai bonheur en barre, je vous laisse la rencontrer, vous allez comprendre pourquoi.

Assassin’s creed s’admire sans prise de tête, si vous cherchez une détente, rien de plus. Si vous aimez le parkour, les mélanges sombres, les combats parfois épiques, les passés torturés, les quêtes, foncez! Je reste sur mon ressenti étrange, imparfait pour ma part. Au final, un film pour ceux qui aiment l’action, le style fantastique mais les fans du jeu vidéo risque de grincer des dents.

☙ Merci à Twentieth Century Fox France pour cette découverte – Film vu en VOSTFR☙

☙Ma note:☙
☙ 7/10 ☙

☙Informations:☙
Date de sortie 21 décembre 2016
Durée: 1h 56min
Distributeur Twentieth Century Fox France
De Justin Kurzel
Avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons, Brendon Gleeson, Ariana Labed, Charlotte Rampling.
Genres Action, Science fiction
Nationalités Américain, Français

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙%e2%98%99-assassins-creed-%e2%98%99-par-justin-kurzel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *