Apprendre à devenir adulte- Lisa Henry

Critique roman: Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry

Lisa Henry signe une romance toute mignonne. Un petit brin de folie douce, pétillant, craquant avec une dose de crudité qui risque d’en faire fuir certains se dessine au fil des pages. L’humour omniprésent permet d’aborder des thèmes forts. Apprendre à devenir adulte est une très belle surprise.

☙Synopsis:☙

Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n’est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d’été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l’inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ?

Ce n’est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.

Jai, âgé de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l’Ohio. Seulement le temps de gagner assez d’argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour cela, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore…

Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l’apprendra bientôt, il n’est pas nécessaire de voyager à l’autre bout du monde pour vivre l’aventure d’une vie.

Apprendre à devenir adulte n’est pas un roman d’été. C’est l’histoire d’une amitié d’été – avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d’exhibitionnisme (accidentel). C’est tout. Il n’y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.


☙Mon avis:☙
Parfois, vous croisez des histoires détonnantes, de bien des façons. Apprendre à devenir adulte en est une. Une romance homosexuelle décalée se pose. Elle met en scènes deux caractères opposés. Deux êtres qui se cherchent quelque part. Nick Stahlnecker a 18 ans, il est sensé travailler dans une entreprise d’un client de son père. Dès le début, le héros apparaît avec une pointe de folie, de jeunesse, de mots crus et sans détour qui dynamite les situations.

Il est impossible de résister à son charme, à sa naïveté, à sa vision du monde sans oeillères. Il vit dans sa bulle. Son poste lui permet d’admirer les postérieurs alléchants des ouvriers. Il peut les observer à loisir, baver et fantasmer. En particulier, sur Jai. Les vapeurs grimpent quand Nick le croise. Un événement va bouleverser leur monde.

Jai a vingt-cinq. Il a décidé de travailler tout l’été pour pouvoir partir en voyage le reste de l’année. La mort de son père lui a laissé une faille, une raison de fuir, de tout quitter sans s’attacher. Il vit en solitaire chez sa mère. Son désir le plus fort est de profiter de la vie. Ses conquêtes se déclinent sans préférence de sexe. Il aime les corps sans distinction. Et la jeunesse, l’innocence, les avances de Nick le prennent au dépourvu.

Les premiers contacts entre Jai et Nick sont totalement loufoques. Le grain de folie se déploie. Nick songe à perdre sa virginité avec le bel apollon. Il veut arriver à la fac avec de l’expérience. Et quoi de mieux qu’un spécimen à faire pâlir les anges pour se dévergonder? Il fonce tête baisser sans se soucier des conséquences. Brut de décoffrage, ses pensées sont sans filtres. Elles annoncent la couleur d’entrée de jeu. Les étincelles qu’elles provoquent entraînent le renvoi de Jai.

La gâterie est vite repérée avec son lot d’ennuis. Nick honteux, souhaite s’excuser. Son attirance pour Jai le pousse à chercher son contact. Ce dernier succombe à son charme particulier. Il se dégage une relation torride des échanges. Surtout que le jeune homme propose à son coup de coeur, juste du sexe pour du sexe. Difficile de dire non après une telle mise en bouche et une flamme allumée à son maximum…

Les sentiments s’installent peu à peu. Le cap du Sexfriends se dépasse. Jai savoure les discours un peu fou de Nick. Il l’admire, le déguste et apprend à ouvrir son coeur. Il contrebalance le côté non réfléchi de son étudiant.

L’auteure a travers les liens tissés par ses deux héros aborde la confiance en soi, la peur de l’avenir, le coming-out… Le ton se pare de notes fraîches, drôles, touchantes, légères, pleines de peps tout en ayant une part plus complexe que les apparences le laissent entrevoir. Un délice à savourer le temps d’un moment de détente qui ne manque pas de piquant. Sur sa route, elle n’oublie pas les personnages secondaires comme le meilleur ami Devon. Une perle.

En bref, Nick est un adolescent un peu geek avec des références à Star Wars, le Seigneur des Anneaux, qui font sourire. Il grandit au contact de Jai. Tout en lui apportant, une jolie seconde chance de jeunesse, de sourires, de décalages et d’incompréhensions un peu tordues et hilarantes. L’évolution des héros s’avère magnifique à suivre. C’est doux, adorable, émouvant, et terriblement addictif.

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : Adulting 101 (2016)
300 pages
Editeur : Mxm Bookmark
Date de parution: 30 avril 2018
Collection : MXM.ROMANCE
Prix: 16 euros
Disponible en numérique: Oui

Lu via NetGalley
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *