[Adaptation] Le Monde de Charlie ((The Perks of Being a Wallflower) )

Pas raccord en version française est sorti aux éditions Sarbacane, il y a plusieurs années. J’avais complètement oublié ce livre jusqu’à l’adaptation. C’est un livre que l’on m’avait prêté. Je suis ravie d’apprendre qu’il sera réédité le 21 novembre. Je pourrais ainsi l’ajouter à ma bibliothèque . Le roman est un recueil d’une cinquantaine de lettre rédigée pour les yeux d’un destinataire inconnu (du moins dans les premières pages). La forme change, un mélange entre le roman et le cahier intime. Le personne de Charlie touche au fil des pages. Le casting m’intrigue: Emma Watson loin d’harry Potter et Ezra Miller qui a le don de m’étonner à chacun de ses rôles.

Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Sûrement pour ne pas être déçu par le résultat final, Stephen Chbosky a choisi la meilleure solution : adapter lui-même son propre roman. A l’origine, The Perks of Being a Wallflower est ainsi un livre publié en 1999, et qui a rencontré un certain succès (il est classé troisième des livres les plus consultés en 2009 dans les bibliothèques par l’American Library Association). Avant la réalisation de ce premier film, Chbosky a surtout travaillé comme scénariste, notamment pour la série Jericho.

Source allocine

Sortie Nationale le 19 décembre

Page Facebook : https://www.facebook.com/lemondedecharlie.lefilm?ref=hl

1 commentaire sur “[Adaptation] Le Monde de Charlie ((The Perks of Being a Wallflower) )

  1. Un roman que je viens de lire et que j’ai beaucoup apprécié : une écriture sans fioriture, presque orale, qui cache une profondeur dans le propos, et beaucoup de sensibilité dans la plume. Le film est une belle adaptation : l’auteur a su le rendre plus intime et mature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *