169 jours pour le faire- Lindsey Rosin

Critique roman: 169 jours pour le faire- Lindsey Rosin

Lindsey Rosin aborde la première fois à travers son roman 169 jours pour le faire avec une touche originale. Les mots font mouche même si parfois le côté désinvolte adoucit un peu trop le tout. Le charme est là.

☙Synopsis:☙

Le faire ou ne pas le faire ? Telle est la question.

Alex l’a déjà fait. Du moins c’est ce qu’elle laisse croire.
Emma n’y a jamais vraiment pensé mais pourquoi pas ?
Zoë n’arrive même pas à y songer sans devenir rouge tomate.
Quant à Layla, elle a tout prévu : elle le fera avec son petit ami le jour de la Saint-Valentin.

Quatre filles. Un Pacte. Et 169 jours pour le faire.

☙Mon avis:☙
Sous un langage jeune, proche de ses héros, Alex, Emma, Zoë et Layla, le récit permet de toucher du doigt en évitant les clichés la sexualité des adolescents. J’avais peur de ne pas aimer. Peur de trouver le ton trop simple. Peur que la première fois soit amenée comme sans conséquence. 169 jours pour le faire m’a détrompée.

Le style clair, fluide, pose à plats des thèmes comme la protection lors des rapports, les émotions, les désirs, les envies, l’amour et l’amitié. Les corps changent, les souhaits aussi. Lindsey Rosin parle très bien de ces premiers ébats. Elle laisse le temps à ses personnages. Chacune des jeunes femmes en devenir est différente. Leur ressenti varie selon leur personnalité, leur famille et leur éducation. Elles ont en commun de lâcher prise quand elles se sentent prêtes. Elles passent à l’acte quand leur corps et leur coeur sont disposés. Mon petit point noir repose sur cette échéance. Comme une barrière à franchir que les quatre héroïnes s’imposent. C’est dommage.

Au fil des jours, Alex, Emma, Zoë et Layla découvrent les sentiments qui évoluent. Les voir grandir, ressentir, vibrer, chercher s’avère un vrai régal. L’un des atouts du roman est là dans les expériences de chacune. Elles sont imparfaites, drôles, touchantes, adorables, énervantes, ce sont des adolescentes qui nous laissent entrevoir leur pensées avec les hauts et les bas. En toile de fond l’amitié qui relie le quatuor est juste magnifique. Si complexe, si différent, si prenant, l’attention est happé par lui. L’envie de savoir si Alex dévoilera son secret, si Layla franchira le cap avec son petit ami de longue date, si Emma trouve la personne qui la fera frissonner et si Zoë cessera de rougir devant la crudité de ses copines entraîne dans une lecture très sympathique.

Sans fard, brut et doux à la fois comme l’existence, l’auteure traite son sujet à travers des confidences, des rencontres, des échanges qui marquent. J’ai apprécié que les préservatifs et la contraception soient clairement abordés. J’avoue que j’ai tendance à tiquer quand dans une romance ou un écrit les partenaires l’oublient ou passent outre. Comme si ils étaient immortels. Comme si ça n’arrivait qu’aux autres… Mais ce n’est pas le seul point positif, Rosin sait aussi poser les mots sur les décisions à prendre quand les choses deviennent plus sérieuses, quand le sexe vient sur le tapis. L’accord et le désir des participants est pris en compte.

169 jours pour le faire offre à ses héroïnes un endroit où s’exprimer et pourquoi pas aider celles qui n’ont pas un club de meilleures amies pour en discuter. J’étais curieuse de voir qui aller ou non passer le pas, leurs sentiments, leurs vécus. La virginité est présentée sous toutes ses coutures comme l’homosexualité. Peu importe le sexe de la personne en face, la première fois, la pression, l’amour, l’attirance, la protection ne doivent pas s’oublier.

Au final, Lindsey Rosin signe un roman frais, étonnant, décalé, original. Il donne quatre héroïnes aux tempéraments et caractères qui peuvent se retrouver dans d’autres adolescentes. L’auteure aborde tout les domaines de la sexualité. Peut-être trop, à cibler selon le public. Néanmoins, elle a le talent de l’amener d’une manière qui fait mouche. La première fois, la virginité, les choix, l’avenir sont traités avec justesse et un je ne sais quoi d’addictif.

☙ Merci aux éditions Hachette Romans pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟
Coup de coeur

 

☙Informations:☙

Titre original : Cherry
Par Lindsey Rosin
Traduit par : H. Lenoir
Date de parution : 28/06/2017
A partir de 15 ans
352 pages – 16.9 €
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *